Previous Next

Empreinte et pose d'une prothèse sur implant.

 

Pour le patient L., nous avions procédé à la pose d’un implant en juillet 2018. Après 4 mois de cicatrisation et une bonne intégration osseuse, le patient est revenu afin de réaliser la coiffe (ou couronne) sur son implant. Pour cela, nous avons retiré le pilier de cicatrisation qui avait été posé le jour de l'intervention et qui permettait l'accès à l'implant sous-jacent. Puis nous avons fait l'empreinte à l'aide d'un transfert d'implant qui permet au prothésiste d'avoir l'axe exact de l'implant afin de pouvoir réaliser la coiffe dans son laboratoire en l'absence du patient. Deux semaines plus tard, après essayage et validation de la coiffe, nous avons pu la visser sur l'implant. Le patient est revenu 7 jours plus tard pour un contrôle. Tout allait bien. Le puit de vissage a donc été obturé à l'aide d'une résine composite.

Menu